Améliorez votre taux de service logistique et gagnez en performance !

Le taux de service logistique figure parmi les indicateurs les plus fiables pour estimer la performance globale de la chaîne d’approvisionnement d’une entreprise. Le responsable Supply chain et les équipes logistiques se basent régulièrement sur cette statistique pour prendre des décisions dans le cadre de la gestion des stocks et pour optimiser la qualité de service prodigué à la clientèle.

La définition d’un taux de service peut prendre différentes formes en fonction qu’il traite une partie ou l’ensemble de la chaîne logistique. Cependant, il permet toujours de mesurer le niveau de satisfaction client par rapport aux attentes qu’il a formulé.

En utilisant cet indicateur à bon escient, la planification de l’approvisionnement, la gestion de l’entreposage des produits et la performance globale de votre organisation logistique  participent tous au même objectif. Un calcul précis du taux de service est la première étape de l’optimisation de votre chaîne logistique complète.


Définition : comprendre l’importance du taux de service logistique

Le taux de service logistique, logistics service level en anglais, est un des indicateurs de performance clé pour la gestion de la chaîne logistique et la maîtrise des flux logistiques. 

Il s’agit du rapport entre la quantité de commandes livrées complètes dans les délais indiqués et le nombre de commandes totales.

Il traduit de façon tangible la satisfaction des clients.

Il permet de définir des critères de satisfaction avec les fournisseurs : respect du délai des livraisons, livraison effective de tous les articles commandés, qualité des articles livrés

Une analyse régulière de cet indicateur permet de piloter plus facilement le cycle de réapprovisionnement, de calculer votre stock de sécurité et ainsi d’éviter de s’exposer au risque de rupture de stock. Grâce à ce suivi régulier, vous serez toujours prêt à réaliser des ventes et à améliorer les chiffres d’affaires de votre entreprise.

Cet indicateur s’obtient à partir d’éléments mesurables. Cela n’est pas toujours le cas du taux de disponibilité, un autre indicateur important pour connaître les performances de la supply chain, qui correspond au pourcentage de produits disponibles à un instant bien précis.


Bien calculer le taux de service logistique

Le calcul du taux de service doit être fait sur la base d’une durée déterminée par la direction de l’entreprise et transmise à son équipe ou à son prestataire logistique. Il est également possible que ce soit un client qui demande que ce calcul soit effectué par son fournisseur. Il est recommandé de considérer une période suffisamment longue pour que les résultats obtenus reflètent objectivement l’efficacité de la chaîne logistique de votre entreprise.

Trois méthodes peuvent être appliquées pour le calcul du taux de service. Chacune de ces méthodes met en valeur des critères importants dans la relation client. Quel que soit le mode de calcul, il faut d’abord disposer de la liste complète des commandes passées par les clients au cours de la période définie pour effectuer le calcul. Ensuite, vous devez pointer les commandes livrées dans les délais indiqués et les articles livrés dans le respect des exigences des clients.


1- Taux de service délai, pour mesurer les délais de livraison

Voici le calcul à ajouter aux tableaux de bord de votre équipe logistique (si ce n’est pas déjà fait) : il suffit de diviser la quantité de marchandises livrées dans les délais indiqués par la quantité totale de commandes enregistrées au cours de la période prédéfinie.

Taux de service délai = quantité de commandes livrées à temps/quantité totale des commandes


2- Taux de service qualité : la satisfaction du client en termes de qualité des produits

Pour que le paramètre « qualité » soit pris en compte, vous devez compter le nombre de commandes livrées à temps et ne présentant aucun défaut avant de diviser le résultat par le nombre total de commandes enregistrées pendant la période définie.

Taux de service délai+qualité = quantité des commandes livrées à temps sans défaut/quantité des commandes


3- Taux de service pondéré

Pour obtenir le taux de service pondéré, vous devez d’abord soustraire les commandes en retard du nombre total de commandes à livrer, avant de diviser le résultat par le nombre total de commandes reçues.

Taux de service pondéré = (commandes à livrer – commandes en retard)/nombre total de commandes reçues


Quelques recommandations pour optimiser votre taux de service logistique

L’amélioration de l’efficacité globale de la chaîne logistique de votre entreprise passe obligatoirement par l’optimisation du coût de service. Vous devez optimiser vos coûts en veillant à l’équilibre entre le coût des stocks (matière et stockage) et du volume de la demande.

La rupture de stock peut pousser vos clients à changer de fournisseur. Comme la fréquence de rotation des produits n’est pas toujours la même, il est indispensable de calculer le taux de service individuel pour chaque type d’article vendu afin de maximiser la compétitivité de votre entreprise. Découvrez les méthodes suivantes pour optimiser le taux de service logistique de votre entreprise et piloter efficacement vos flux logistiques.


1- L’analyse ABC, classer les produits selon le niveau de priorité

La méthode de « l’analyse ABC » consiste à considérer les différents produits en tenant compte de leur importance dans l’activité de l’entreprise. Plus un produit est commandé, plus il doit occuper une place importante dans la stratégie logistique. Ainsi, les différents produits proposés doivent être catégorisés en tenant compte de leur niveau de priorité dans cette organisation.


Vous devez créer les trois catégories suivantes :

  • Produits critiques A : il s’agit des 20 % des produits les plus sollicités. Le taux de service logistique de cette catégorie doit être supérieur à 95 % ;

  • Produits intermédiaires B : ce sont les 25 % suivants qui sont moins demandés par les clients. Le taux de service logistique pour les produits intermédiaires doit être compris entre 90 % et 95 % ;

  • Produits secondaires C : cette catégorie comprend les 50 % des produits commercialisés et doit présenter un taux de service logistique allant de 85 % à 90 %.

Lorsque les efforts sont concentrés sur les produits prioritaires, vous contribuez à l’amélioration de l’efficacité de votre supply chain. Il est également possible d’avoir une promesse client différente selon le niveau de priorité des produits (par exemple livraison en 24h pour les produits A et B, 96h pour les produits C).


2- L’analyse des coûts pour réduire les dépenses qui pèsent sur l’entreprise

Concrètement, l’analyse consiste en la comparaison du coût des stocks avec les attentes réelles des clients et donc le coût potentiel d’une rupture de stock. Lorsque les dépenses engendrées par le niveau de stock sont élevées, les responsables de l’entreprise essayeront de trouver un moyen efficace pour les diminuer. Cette démarche contribue à trouver un équilibre entre le taux de service logistique et les coûts de possession du stock.

La comparaison de ces deux informations va vous aider à réduire les coûts tout en veillant à la satisfaction de la clientèle de votre entreprise. Cependant, le coût des stocks peut être difficile à évaluer ;en effet, de nombreux paramètres entrent en jeu dans le calcul : entre autres le capital, le stockage, les frais de transport, la péremption ou l’obsolescence des produits, etc.

 

Quoi qu’il en soit, le calcul du taux de service logistique figure parmi les principaux indicateurs qui permettent d’analyser la performance de la politique logistique. N’hésitez pas à investir dans un équipement adapté, afin de faciliter la gestion des flux physiques, le suivi des approvisionnements, le niveau des stocks, la préparation des commandes… et autres enjeux essentiels à votre organisation.

En associant les conseils d’un expert en intralogistique et les outils informatiques adaptés à vos besoins vous augmentez considérablement les performances de votre supply chain. Un partenaire logistique alliant innovation et vision vous permettra de gagner en réactivité et en flexibilité, donc en compétitivité.

LE GUIDE DE LA PERFORMANCE INTRALOGISTIQUE

Quelles sont les clés du succès pour gagner en productivité ?
Découvrez nos conseils logistiques et bonnes pratiques pour anticiper sur les évolutions intralogistiques de demain et gagner en performance logistique.

TÉLÉCHARGEZ LE GUIDE
mock-up guide performance intralogistique

NOS DERNIERS ARTICLES

Orca_DSC_9436.jpg

Automatisation d’un entrepôt logistique : 4 bonnes raisons de passer le cap

wamas_labor_management.jpg

Gestion des Ressources Humaines et matérielles dans l'entrepôt

artificial_intelligence_04

L'internet des objets (IoT) - Une révolution pour la logistique