4 enjeux de la chaîne logistique de distribution (et comment y répondre)

Mondialisation, mutations à grande vitesse, e-commerce conquérant... La logistique est l’indispensable pilier de ces transformations, et au cœur de la supply-chain, l’entrepôt joue un rôle de pivot. Tout responsable logistique doit pouvoir s’adapter et anticiper les besoins de demain. Quels enjeux doit-il relever ? Comment y faire face efficacement ? Voici notre dossier complet.


Les enjeux de la supply chain

L’exigence des commandes clients

450 millions de colis livrés chaque année en France, un tiers aux particulier, 470 millions en 2020. Un volume en expansion et des délais de livraison qui raccourcissent.

"Il y a quatre ans, le standard, c'était la livraison en 48 heures", constate le directeur des opérations de Fnac-Darty, et par ailleurs président de la commission transport et logistique de la Fevad. "Maintenant, c'est 24 heures, voire le jour même". La barre est placée de plus en plus haut, accentuant la pression sur toute la supply chain... Le consommateur exige des délais toujours plus courts, demande un niveau de service de qualité ainsi qu’une livraison adaptée à son emploi du temps.

Le responsable logistique doit alors optimiser la gestion de son entrepôt afin de répondre à cette exigence de plus en plus accrue. De la gestion des flux de matériel, aux processus de stockage et de préparation des commandes toute l’organisation logistique doit être pensée pour répondre aux attentes, et ce, de manière évolutive.


L’évolution de l’entrepôt face à la diversification des commandes clients

Chaque seconde compte, à toutes les étapes de la chaîne de distribution, et c’est dans l’entrepôt que commence la course contre la montre.

La diversité croissante des produits proposés et la réduction du délai de livraison ont imposé à la logistique de se munir d’entrepôts XXL, rendant d’autant plus complexe la gestion des flux de matériel, la gestion des commandes ainsi que la rotation des stocks.


La complexification des flux de marchandises

La typologie toujours plus fluctuante des produits (en dimensions, en genre, en exigence de manipulation...), ajoutée aux destinations toujours plus variées du fait du nombre croissant de particuliers dans la clientèle, amplifient le risque d’erreur, de retard, de retour client, d’un mauvais suivi des stocks, etc.

Les modèles logistiques doivent ainsi être de plus en plus pointus pour pallier à ces difficultés et gagner en compétitivité. Et ce dernier point va connaître bientôt une difficulté supplémentaire : l’interdiction prochaine de détruire les invendus, dont font partie les retours clients. Recyclage obligatoire ou don à des œuvres... Une opération que va devoir gérer la supply chain.


La supply chain peine à recruter

L’augmentation du nombre de recrutements liée à la croissance du secteur a entraîné une pénurie de talents. Une offre d’emploi sur deux n’est pas pourvue pour manque de candidatures.

De plus, l'absence de connaissances poussées des métiers de la logistique rend difficile le recrutement. "Nous ne sommes toujours pas parvenus à enlever cette étiquette un peu réductrice dont souffrent ces métiers. On assimile encore souvent la logistique aux palettes et le transport aux camions." Déclarait un recruteur du cabinet Hays à Voxlog. Et pourtant, la transformation digitale et l’innovation dans la supply chain représentent des aspects riches d’intérêts et d’avenir.


Gagner en performance logistique

Trouver les solutions logistiques les plus adaptées

Afin de répondre à ces multiples enjeux de l’industrie 4.0, le responsable logistique devra optimiser les équipements de son entrepôt et de son centre de distribution pour gagner en productivité et flexibilité.

On peut être spécialisé dans un secteur, avoir des contraintes saisonnières, être destiné à un certain public... Chaque entrepôt a ses propres spécificités qu’il faut déterminer.

Commencez par identifier et planifier vos processus logistiques, rechercher les solutions modulaires et flexibles les plus adaptées.

Secteur d’activité, variation des flux, typologie de ses produits, de la clientèle, contraintes de livraison (horaires ou géographiques), type de distribution,... sont autant de facteurs qu’il faut prendre en compte pour repenser la gestion de son entrepôt.

Les solutions qui vous permettront d’améliorer l’efficacité de vos process logistiques, de la gestion des stocks comme de la préparation des commandes, pour optimiser la disponibilité des produits et les délais de livraison seront préférablement des solutions sur-mesure adaptées à vos besoins spécifiques.


Automatiser pour plus d’efficacité

La rapidité de préparation de commandes, la disponibilité H24, la précision... sont l’apanage des solutions automatisées quel que soit le domaine d’application. Automatisation rime avec productivité accrue. Mais l’utilisation de solutions d’automatisation en entrepôt, c’est aussi un gain en flexibilité.

De fait, l’intérêt de chaque déplacement dans l’entrepôt, comme la pertinence des regroupements de produits dans les véhicules de livraison font l’objet d’un calcul constamment révisé au gré des commandes dont les flux sont variables. Seule l’automatisation est capable de revoir son plan en quelques secondes pour s’adapter aux modifications constantes de la demande. Les solutions logistiques automatisées permettent ainsi de livrer rapidement une grande variété de clients, augmenter le taux de service et d’éviter les erreurs de stockage et de préparation de commandes.

La mise en place d’une installation omnicanal permet par exemple de préparer au sein d’une même installation les commandes destinées à différents canaux de distribution. Le suivi et le contrôle IT de tous les processus s’assure du bon déroulement des processus de stockage, de préparation des commandes, de leur étiquetage, du contrôle qualité, de leur acheminement, et intègrent aussi en retour le niveau de satisfaction du client.

La souplesse et la réactivité que proposent les processus automatisés permettent aussi à plusieurs opérateurs de mutualiser un entrepôt, dont l’utilisation en temps réel par chacun sera ajustée par l’IA.


Automatisation partielle, la solution progressive

20% de gain de productivité, c’est ce que permet par exemple l’introduction de tours de stockage verticales pour gagner en surface de stockage par rapport à de solutions de stockage statiques et éviter des déplacements inutiles pour les opérateurs.

Pour gagner en efficacité, vous pouvez ainsi commencer par automatiser votre entrepôt de manière progressive. Développer les processus automatisés en les combinant de manière flexible et intelligente avec des processus manuels est une solution pertinente.

L’utilisation d’AGV (Véhicule à Guidage Automatique) pour le transport de marchandises dans l’entrepôt déleste d’autant le travail humain, et favorise la mise en place de postes de travail ergonomiques et productifs, des préparations de commandes plus précises et plus rapides. Moins encombrants que des convoyeurs et pouvant évoluer dans les mêmes espaces que les opérateurs, les AGVs à pilotage décentralisé ou à guidage optique peuvent ensuite être l’occasion de dégager de l’espace pour créer des zones de stockage tampon, qui pallient la fluctuation des volumes de commandes. On peut ainsi réagir plus rapidement aux pics de commande.

Le pilotage par WMS permet par ailleurs d’avoir une vision en temps réel des stocks, et de les ajuster au plus près des besoins du client sans risque de rupture. Une solution parmi d’autres pour améliorer sa réactivité, à ajuster selon ses besoins réels.

 

Mener son entrepôt vers l'automatisation, c’est pouvoir répondre aux nombreux enjeux de la logistique de demain : gagner en productivité, en réactivité, augmenter la capacité de votre entrepôt en améliorant l’ergonomie des postes de travail et la gestion des flux.

L’utilisation de solutions intralogistiques adaptées à votre entrepôt vous permettra d’augmenter votre compétitivité et d’offrir un niveau de service irréprochable.

Pour ce faire, vous devez commencer par définir quel processus logistique sera le plus adéquat face aux spécificités de votre entrepôt. Vous pouvez vous faire accompagner par un partenaire logistique qui vous fera bénéficier de conseils logistiques globaux et vous proposera les solutions logicielles et les équipements intralogistiques les plus adaptés.

LE GUIDE DE LA PERFORMANCE INTRALOGISTIQUE

Quelles sont les clés du succès pour gagner en productivité ?
Découvrez nos conseils logistiques et bonnes pratiques pour anticiper sur les évolutions intralogistiques de demain et gagner en performance logistique.

TÉLÉCHARGEZ LE GUIDE
mock-up guide performance intralogistique

NOS DERNIERS ARTICLES

Orca_DSC_9436.jpg

Automatisation d’un entrepôt logistique : 4 bonnes raisons de passer le cap

wamas_labor_management.jpg

Gestion des Ressources Humaines et matérielles dans l'entrepôt

artificial_intelligence_04

L'internet des objets (IoT) - Une révolution pour la logistique